Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 janvier 2022

Au sombre héros de l'amer

Carlos-Reutemann-1360x765.jpg

Parmi les pilotes ayant tiré leur révérence au cours de l'année écoulée, il en est un que l’on pourrait sans aucun doute considérer comme le mal-aimé. Il avait pourtant surpris tout le monde en réalisant la pole dès son premier Grand Prix. Carlos offrait alors le profil d’un futur champion du monde.

Mais lorsque les opportunités de remporter le titre furent bien réelles, il les laissa filer sans que personne ne comprenne vraiment …

Francis Rainaut

Lire la suite

01 janvier 2022

Trophée de l’an neuf

pedro rodriguez

Ce jeune homme qui soutient son trophée va bientôt fêter son vingt-septième anniversaire. 

Son regard plonge sur le symbole d’un premier succès dans la discipline reine. Le breuvage festif y pétille encore. 

Adoubé ce jour par ses pairs il deviendra ensuite un seigneur de la course.

Il lui fallut du temps pour obtenir cette consécration. Quatre saisons que l’on pourrait qualifier d’initiatiques. Une sorte de bail trop prolongé car il eut mérité alors qu’un constructeur lui permette d’effectuer des saisons complètes en Formule 1. 

Ses traits sont marqués par l’effort accompli au volant de sa Cooper Maserati. Il a fait fi de son bouquet de fleurs écrasé par la lourde coupe. Il ignore la miss locale tout sourire qui lui a passé la couronne de laurier et fait la bise.

Coiffure en bataille, peau humectée de sueur, l’expression de son visage semble hésiter entre bonheur et peine. Il savoure ce succès tant attendu en le dédiant peut-être à son jeune frère d’arme et de sang perdu prématurément quelques années auparavant. Le sort a déjà scellé le destin de cet homme qui rejoindra inéluctablement la voie funeste subie par son cadet.

Jusqu’à cette issue fatale, d’autres triomphes lui sont promis…

François Coeuret

 

pedro rodriguez
Pedro Rodriguez  (Grand Prix d’Afrique du sud - Kyalami - 2 janvier 1967) 

 

pedro rodriguez
Ricardo Rodriguez

08 décembre 2021

Et chante le coq : 1000 km de Buenos Aires 1970

650 Belt buenos aires 69 - .jpg

 Les 1000 km de Buenos Aires marquent le lancement de la saison sport prototype en ce début janvier 1970. La course n’est pas inscrite au Championnat du Monde des Marques mais deux équipes usines y voient l’occasion de se préparer pour les futurs affrontements nord américains et européens. En l’occurrence Autodelta SpA (Alfa Romeo) et l’Equipe Matra Sports, ou plutôt exactement Matra Simca. Le gros du plateau est composé d’équipes privées.

Pour le public argentin un évènement de taille souligne cette course. La Berta LR locale va se mêler à l’affrontement des européennes. De quoi faire converger quarante mille spectateurs autour de l’autodrome de Buenos Aires.

par François Coeuret

Lire la suite

29 novembre 2021

Rest in peace Sir Francis…

Frank Williams.jpg

Il était l’un de ces hommes capables de déplacer des montagnes avec une pelle à tarte, comme Enzo Ferrari ou Jean Rondeau. Sir Francis Owen Garbett Williams, plus connu sous le nom de Frank Williams s’en est allé dimanche 28 novembre 2021 dans un monde prétendu meilleur à l’âge de 79 ans.

 

Je ne suis pas le plus qualifié pour retracer ici des décennies de sport automobile, dans lequel Frank Williams fut d’abord un pilote, selon ses propres dires « moyen », mais surtout un fantastique patron d’écurie.

L’image de ce type extraordinaire qui me vient toujours à l’esprit à son évocation est celle d’un homme au visage émacié, aux mains pendantes et mortes, cloué dans un fauteuil roulant ! Rendu tétraplégique à cause d’un accident de la route survenu en mars 1986, il dépasse sa condition d’infirme pour rester l’un des principaux acteurs de la formule 1 !!!

Quel genre de passion peut générer un tel courage, une telle énergie ? Et quelle leçon pour moi qui me serais très certainement abandonné à un état de « légume »…

Raymond Jacques

 

frank williams

15:03 Publié dans f.williams | Tags : frank williams | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

22 octobre 2021

La journée bien arrosée de James Hunt

3bF1 Japon 1976.jpg

Il pleut des hallebardes en cet après-midi de Grand Prix sur le circuit de Fuji.

Ce 24 octobre pour sa première incursion en Asie, la Formule 1 est confrontée à un temps de chien lors de cette conclusion du Championnat du Monde. Ce Grand Prix revêt une importance capitale. Deux pilotes sont en passe de coiffer la couronne mondiale.

par François Coeuret

Lire la suite

27 septembre 2021

1000km de Paris 1966, les actualités sportives en image

1000km de paris

 Il y a peu, Fançois Coeuret nous a raconté ces 1000km à Montlhéry, la course des « seconds couteaux ». Gérard Koenig, lui, était sur place et en a ramené des images en 8mm qui ont longtemps dormi dans son sous-sol.

Mais tout finit par remonter à la surface et une fois le film numérisé, je me suis fait un plaisir de rajouter une animation sonore pour nous remettre un peu plus dans l'ambiance des 1000km, une sorte d' « Inventaire 66 » des protos où l'on trouve pêle-mêle des Ferrari 365 P2, 250 LM et 250 GTO, des Ford GT40, des Porsche 906 et même des Matra-BRM 620, des Alpine A210, des CD ou encore des Marcos.

On en redemande...

Francis Rainaut

 


 

 

Tous les détails : le Compte rendu de la course dans "Sport auto"