Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 juillet 2020

Len Bailey : Style is not enough

politoys.jpg

A la lecture d’un bel article sur un site ami, j’ai été intrigué par deux caractéristiques singulières attachées aux créations de Léonard « Len » Bailey, ingénieur anglais ayant longtemps œuvré chez Ford.

Tout d’abord, l’élégance incontestable qui caractérise la presque totalité des voitures qu’il a dessinées.

Ensuite, et en définitive, le peu de réussite qu’elles ont connues sur les circuits, ceci pour des raisons diverses que nous tenterons ici de comprendre.

Francis Rainaut

Lire la suite

07 juillet 2020

Hey Jo(e) ! (*)

js5.jpg

En prenant le départ du Grand Prix de France 1968 dans une Honda d’usine à l’âge de 40 ans, Jo Schlesser voyait se réaliser le rêve de sa vie. Mais à peine deux tours plus tard, le diable lui-même vint s’en mêler, et alors le rêve se transforma en cauchemar. Papa avait emmené mon frère à Rouen pour assister à la course, je ne sais plus pour quelle raison. Je n'étais qu'un teenager en 68, le récit qu’ils m’en avaient fait à leur retour m'avait glacé.

J'avais alors dans la tête toujours ce même hit, chanté par un métis américain un peu extraterrestre...

par Francis Rainaut

(librement adapté d'un article d'Adam Cooper dans MotorSport)

(* réedition)

Lire la suite

13 juin 2020

Improbable scénario - Le Mans 2016

Toy 5_7055.JPG

A quelques minutes de l’issue de ces 24 Heures nous sommes postés devant les tribunes face à la ligne d’arrivée. La Toyota de tête N°5 qui vient de franchir la chicane du raccordement stoppe brutalement sur la piste face à son stand. Stupéfaction suivie d’un silence dans les rangs. Inimaginable ! « Il s’arrête pour attendre la voiture sœur en vue du final ! » Impossible !... Le temps s’écoule … La voiture repart,... Et le drapeau à damier tombe au passage de la Porsche N°2... C’est un rêve ? ...

François Coeuret

Lire la suite

06 juin 2020

24 Heures d’endurance du Mans 1923

24hdumans1923-Chenard et  Walker des vainqueurs .jpg

Paris 1922. Georges Durand, président de l’ACO, Charles Faroux, journaliste à La vie automobile et Émile Coquille, directeur pour la France des roues métalliques Rudge-Whitworth, se réunissent en vue de finaliser un projet de nouvelle course, différente des « Grands Prix » de vitesse. Les trois hommes élaborent le concept d’une épreuve disputée sur 24 Heures. Le but d’une telle compétition est d’éprouver l’endurance des organes automobiles, l’ensemble de la mécanique, les phares pour la partie nocturne ainsi que les capotes qui devront être abaissées durant vingt tours en début de course.

François Coeuret

Lire la suite

05 mai 2020

La malédiction des graves noires

chris-amon-g-p-de-france-1972.jpeg

Une fois arrivé au sommet du Puy de Dôme à quelques encablures de Clermont-Ferrand le visiteur, en plus d'admirer le remarquable panorama du site, prend conscience qu'il visionne la plus grande chaîne volcanique d'Europe. Elle culmine à 1885 mètres au sommet du Puy de Sancy. L'ensemble du domaine géologique est endormi depuis environ sept mille ans. Le Puy de Gravenoire, un des nombreux petits volcans de la chaîne, surplombe le circuit automobile de Charade. Il est composé d'un mélange trachy-basalte, roche noire ou parfois rouge issue du refroidissement qui a suivi la fin de l'activité sismique. Bien que reposant paisiblement dans cet écrin jadis chaotique ces roches n'en sont pas pour autant inoffensives.

Ceci nous amène à évoquer deux épisodes concernant le Grand Prix de France automobile de Formule 1...

François Coeuret

Lire la suite

14 avril 2020

Stirling Moss, « Le Gars en Or » (réédition)

stirling moss,goodwood 1962

 

Stirling Moss vient de nous quitter le 12 avril dernier.

Afin de rendre hommage à cette légende du sport automobile, rencontrée à Rétromobile en 2009, nous rediffusons cette note, publiée le 19 septembre 2015.

R.I.P. Monsieur Stirling Moss

 

L'actuel doyen des pilotes de Grand Prix, Sir Stirling Moss, OBE,  fête aujourd'hui ses 86 ans.

Dans son numéro de juin 1963, la revue Motor Sport publie un article signé Denis Jenkinson juste après que Moss ait décidé de mettre un terme à sa carrière, conséquence de son terrible accident de Goodwood l'année précédente.

Nous avons voulu, à l'occasion de l'anniversaire du pilote anglais, lui rendre un vibrant hommage en publiant l'article de son ami Jenkinson traduit en français.

Lire la suite